Pour pouvoir exercer le métier de coiffeur, il est indispensable d’avoir le CAP Coiffure en main. Seulement, pour obtenir ce diplôme, il faut passer par une formation et réussir ses épreuves. Dans ce cas, plusieurs options s’offrent aux candidats aspirant à ce métier. Il est, en effet, possible de s’inscrire dans une école (CFA) ou d’obtenir le CAP coiffure en candidat libre.

1. Qu’est-ce qu’être candidat libre ?

Être candidat libre signifie qu’on s’inscrit soi-même à l’examen de CAP à l’académie de son département. Contrairement aux centres de formation d’apprentis ou autres écoles de formation, le candidat libre n’a pas l’obligation de suivre sa formation avec présence en classe. Il peut ainsi, soit se former par lui-même, soit suivre une formation à distance à travers des cours en ligne. De nos jours tous les diplômes peuvent se préparer seul : cap, bac, bts,...

Toutefois, le contenu des épreuves écrites et orales du CAP est identique pour tous les candidats. Le stage de 12 semaines n’est, quant à lui, pas indispensable pour pouvoir obtenir son diplôme en candidat libre. Il est recommandé, cependant, de multiplier les expériences professionnelles et remettre un rapport de stage très soigné.

 

2. Le candidat libre seul : formation en autodidacte

Il faut savoir qu’un candidat libre voulant se former sans être accompagné par une école est livré à lui-même. Il se prépare en dehors de l'éducation nationale ou des écoles privées. C’est pour cela qu’il faut faire preuve de courage, de motivation et de persévérance pour acquérir les mêmes connaissances que les autres apprenants. Ainsi, c’est à lui d’aller chercher le programme du CAP coiffure et de s’informer sur les épreuves professionnelles et générales qu’il doit passer. C’est aussi à lui de vérifier les dates d’inscription pour ne pas les rater et de préparer le dossier qu’il faut soumettre pour passer les examens.

Avantages :

  • Très peu de frais à payer,
  • Possibilité d’apprendre à son propre rythme,
  • Possibilité d’acheter les cours, les CD et DVD et les livres d’apprentissages d’occasion,
  • Former des groupes d’étude sur des forums en ligne avec d’autres candidats libres autodidactes,
  • Idéal pour les mères au foyer ou les candidats qui ont déjà un travail,
  • Possibilité de consulter les examens des concours précédents en ligne.

Inconvénients :

  • Difficulté à trouver des stages en salon de coiffure ou autres,
  • Pas d’encadrement professionnel,
  • Pas de cadre scolaire (école),
  • Pas d’examens blancs,
  • Difficulté à collecter tous les cours qu’il faut.

 

3. Le CAP Coiffure en candidat libre accompagné : la formation à distance

Le candidat libre peut aussi suivre une formation payante à distance dans une école et être ainsi encadré par toute une équipe professionnelle pour préparer les épreuves. Pour ce faire, il suffit de chercher sur internet les établissements qui proposent ce genre de formation et de bien vérifier les différents cours qu’ils proposent afin d’être sûr qu’ils correspondent aux besoins et aux attentes du candidat.

Avantages :

  • Moins chère qu’une formation avec présence obligatoire,
  • Accessibilité à différents cours et annales d’examens et concours blancs,
  • Encadrement professionnel à travers des vidéos pour améliorer les techniques de coiffure,
  • Soutien pédagogique à travers un suivi spécifique et une correction de devoirs personnalisée,
  • Facilité à trouver des stages dans les établissements conventionnés,
  • Possibilité d’étudier à son propre rythme.

Inconvénients :

  • Plus de frais à payer que le candidat libre autodidacte,
  • Formation moins complète que dans un centre dédié mais plus flexible.

Vous souhaitez davantage d'informations sur la PREPARATION A DISTANCE au CAP COIFFURE ? Pour connaître le programme des cours, les aides financières, le prix, la durée, contactez-nous par le biais du formulaire. C'est gratuit et sans engagement.

 

4. L’inscription

L’inscription au concours auprès des différentes académies de l'éducation nationale s’ouvre généralement au début du mois d’octobre et se termine vers la fin novembre. Ainsi vous avez entre 5 à 6 semaines pour vous y prendre. Il faut donc faire très attention à ne pas dépasser les dates limites. Pour cela, il suffit de vérifier de façon régulière le site de l’inspection académique de votre région ou carrément, aller sur place. Si vous suivez une formation à distance dans une école, c’est ce dernier qui vous informera des dates d’inscription aux épreuves. Si vous avez le bac, vous êtes dispensés des épreuves générales.

Deux critères d’éligibilité à l’examen doivent être pris en compte :

  • Être majeur au 31 décembre de l’année de l’examen,
  • Être domicilié dans le département dans lequel vous vous inscrivez.

Il faut remplir un formulaire complet et attendre la confirmation de l’inscription qu’il faudra signer et renvoyer au plus tôt. Cette étape doit être réalisée avant le 31 décembre de l’année en cours pour pouvoir passer les examens durant le mois de juin de l’année suivante.

Lors de l’inscription sur le site, il vous sera demandé de choisir le type de mise en forme sur le modèle de l’examen concernant l’épreuve EP2 : coupe, forme, couleur. Il faut être sûr de son choix, car celui-ci n’est pas modifiable une fois l’inscription réalisée.

D'autres diplôme de l'éducation nationale sont possibles en candidat libre : BP Coiffure ou BTS Métiers de la Coiffure.