De nos jours soigner son apparence est primordial. C’est là qu’intervient l’esthéticienne : elle embellit la peau et le corps, gomme les imperfections, aide à ralentir le vieillissement… Le métier d’esthéticienne est un beau métier de bien-être, indispensable à la gent féminine, mais aussi de plus en plus à la gent masculine. Dans cet article, on vous présente ce métier en détail.

Le Métier | Se former | Salaire | Evolutions 

 

En quoi consiste le métier d’esthéticienne ?

L’esthéticienne est une spécialiste des soins et de la mise en beauté. Elle traite l’épiderme de ses clients pour leur donner hygiène et esthétique. Concrètement, elle peut effectuer les opérations suivantes :

  • D’abord déterminer le type de peau du client pour choisir le produit et les soins appropriés,
  • Améliorer la santé de la peau à l’aide de masques hydratants ou de lotions apaisantes,
  • Effectuer des nettoyages de peau,
  • Prodiguer des massages relaxants, tonifiants,
  • Maquiller les clients en tenant compte de la morphologie de leur visage,
  • Effectuer des manucures et des pédicures,
  • Proposer de nouvelles techniques de plus en plus répandues : les enveloppements, le drainage lymphatique, la luminothérapie, l’aromathérapie,
  • Donner des conseils beauté, et présenter des produits que les clients pourront utiliser chez eux.

Le métier d’esthéticienne est avant tout un métier de contact avec la clientèle, qui exige un sens fin de la psychologie et des aptitudes commerciales confirmées.

L’esthéticienne travaille en général dans un institut de beauté. Mais elle peut aussi exercer dans un salon de coiffure, une parapharmacie, un spa, un centre de thalassothérapie, ou encore au domicile de ses clients.

 

Qualités requises

Les compétences professionnelles

  • Grand sens artistique (bien maîtriser l’harmonie des formes et des couleurs),
  • Très bonnes connaissances scientifiques de la peau et du corps humain,
  • Maîtrise des techniques de soins et de massage,
  • Avoir le sens de la communication pour être à l’écoute des clientes (politesse, amabilité, diplomatie…),
  • Sens commercial (techniques de vente),
  • Connaissance des cosmétiques,
  • Sens de la précision et du détail,
  • Sens de l’organisation.

Les aptitudes physiques

  • Très bonne habileté manuelle (le toucher est très important pour l’esthéticienne),
  • Excellente présentation et hygiène irréprochable,
  • Résistance pour travailler debout,
  • Bonne vue pour bien percevoir les couleurs.

 

 

Comment faire pour devenir Esthéticienne ?

Pour accéder au métier d’esthéticienne, il faut le diplôme de CAP Esthétique-cosmétique-parfumerie (+ d'infos). Mais on peut aussi effectuer les formations de BP esthétique-cosmétique-parfumerie (2 ans après le CAP, en alternance), ou le Bac pro esthétique-cosmétique-parfumerie (+ d'infos), ou encore le BTS Métiers de l'Esthétique (+ d'infos).

Vous souhaitez davantage d'informations sur la FORMATION au métier d'ESTHETICIENNE (CAP, Bac Pro, BTS) ? Pour connaître le programme des cours, les aides financières, le prix, la durée, contactez-nous par le biais du formulaire. C'est gratuit et sans engagement.

 

Conditions de travail

À ses débuts, l’esthéticienne travaille à temps plein dans un institut, ou autre centre de beauté. Son emploi du temps est irrégulier, car les instituts travaillent souvent le soir et le weekend.

Pour être plus à l’aise avec les horaires, l’esthéticienne peut travailler à son propre compte avec un statut d’auto-entrepreneur par exemple.

Dans tous les cas, l’esthéticienne doit porter une blouse impeccable et accepter un travail en position debout.

 

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Le contact humain,
  • Le lien d’amitié qui peut se créer avec les clients,
  • Grande satisfaction intérieure quand les soins de beauté est bien effectué.

Inconvénients

  • Les clients peuvent être d’humeur difficile, surtout pendant les soins d’épilation,
  • Horaires irréguliers,
  • Le travail dans la station debout peut causer des problèmes de dos et des problèmes circulatoires.

 

Quel est le salaire d’une esthéticienne ?

Débutant Expérimenté Propre salon
1430 €/mois nets 2200 €/mois nets Jusqu'à 3000€/mois

Une esthéticienne débutante est payée au SMIC, si elle est titulaire du CAP (le salaire est plus important si elle est titulaire d’un BP ou d’un BTS). Avec de l’expérience, son salaire peut évoluer à 2200 €/mois bruts.

Si elle travaille en indépendante, l’esthéticienne peut avoir une rémunération plus conséquente.

 

Évolution de carrière

Ayant acquis une expérience solide, l’esthéticienne peut ouvrir son propre institut ou devenir gérante. Il lui faut alors le BP esthétique-cosmétique-parfumerie, ou le BTS esthétique-cosmétique-parfumerie.

Sa carrière peut aussi évoluer vers la représentation d’une marque de produits de beauté.

L’esthéticienne peut aussi se spécialiser : par exemple dans le relooking, la parfumerie, les cabines UV, l’espace thalasso… Elle peut aussi évoluer en technicienne esthétique-cosmétique et travailler dans un laboratoire.

 

Situation du marché de l’emploi pour les esthéticiennes

Le marché de l’esthétique est en pleine expansion depuis plusieurs années. Plus précisément, le métier d’esthéticienne est classé N° 487 parmi les métiers qui recrutent le plus en France. On compte 60% des recrutées qui ont un CAP, 25% qui ont un bac ou équivalent, et 15% qui ont un bac+2.

Les structures qui recrutent le plus, sont les instituts de beauté. Mais on compte aussi les centres de thalassothérapie, les centres de coiffure, et même le milieu hospitalier (maisons de retraite). Sans oublier de mentionner le milieu du cinéma et de la mode. La clientèle est évaluée à 1 500 000  femmes, soit 10% du marché potentiel.

L’esthéticienne peut aussi se spécialiser : par exemple dans le relooking, la parfumerie, les cabines UV, l’espace thalasso… Elle peut aussi évoluer en technicienne esthétique-cosmétique et travailler dans un laboratoire.