Être embauché une fois le diplôme de coiffure en main, n’est pas chose évidente. En effet, les employeurs sont toujours à la recherche de candidats possédant un minimum d’expérience dans le domaine. Pour pallier à cela, il est possible aux aspirants d’un CAP, BP ou BTS coiffure de suivre une formation par alternance afin d’allier le côté théorique au côté pratique.

Qu’est-ce que l’alternance ?

L’alternance est, comme son nom l’indique, un système de formation offrant la possibilité aux étudiants d’effectuer leur formation et de travailler en même temps en entreprise. Ainsi, tout ce qui est appris pendant les cours théoriques est appliqué directement durant les semaines de stages. De ce fait, l’apprenant commence déjà à acquérir de l’expérience professionnelle dès sa première année d’études.

Ces contrats rémunérés représentent le meilleur moyen pour une insertion rapide dans la vie active. Aussi, la formation par alternance peut s’effectuer sous deux formes : en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Différence entre alternance et apprentissage

L’alternance est un mot général désignant la formation alternant période théorique et période pratique. Toutefois, celle-ci peut s’effectuer soit en :

Contrat d’apprentissage : dans ce cas, elle vise les étudiants en formation initiale, entre 16 et 25 ans aspirant à décrocher un diplôme professionnel (C.A.P., B.P., B.T.S.). Le jeune y a le statut de salarié apprenti. Le contrat est un CDD égal à la durée de la formation ou un CDI. La formation est prise en charge par l’employeur.

Contrat de professionnalisation : ce contrat vise les candidats en formation professionnelle continue entre 16 et 25 ans ainsi que les jeunes de plus de 26 ans à la recherche d’emploi. Le contrat peut être un CDD ou un CDI d’une durée de 6 à 12 semaines. La formation est prise en charge par l’école formatrice.

Quelles formations sont concernées par l’alternance ?

Tous les candidats aspirant à devenir titulaire d’un C.A.P. coiffure, d’un B.P. coiffure, d’un B.T.S. Métiers de la coiffure et d’un bac professionnel perruquier posticheur sont éligibles à cette formation. Toutefois, il est important de savoir qu’il faut remplir certains critères pour être accepté par le centre de formation et l’entreprise qui vous emploie. De plus, chercher un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation n’est pas chose facile. En effet, il faut se mettre à l’esprit qu’il s’agit d’une vraie recherche d’emploi et que les employeurs revoient les dossiers des candidats et leur font passer des entretiens si besoin avant de les accepter.

Il est certes plus facile de signer des contrats de travail avec les entreprises conventionnées avec le centre de formation dans lequel vous vous êtes inscrits. Ainsi, un aspirant professionnel de la coiffure pourra être salarié dans un salon de beauté ou un centre d’esthétique.

Contenu de la formation

Le contenu de la formation en alternance avec un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation pour le CAP coiffure est identique à celui de la formation classique. Puisqu’il s’agit du même diplôme, le programme et les épreuves restent les mêmes. On retrouve, effectivement, les mêmes enseignements généraux et les mêmes enseignements professionnels pour une durée de 2 ans. Les apprenants sont également encadrés par un maître d’apprentissage dans leur lieu de travail ou par un tuteur.

Par contre, la différence réside dans le nombre d’heures passées en cours et en entreprise. 

Nature du contrat

Nombre d’heures de formation

Contrat de professionnalisation 150 heures par an minimum
Moitié du temps en cours et moitié du temps en entreprise
Contrat d’apprentissage 400 heures par an minimum
35 heures par semaine (3 jours en entreprise et 2 jours de cours)

 

Avantages, inconvénients et limites de l’alternance

Avantages :

  • Être rémunéré tout en apprenant : parmi les avantages incontestés de l’alternance, c’est de toucher un salaire permettant à l’apprenant d’être autonome et de se sentir déjà membre actif de la société.
  • Appliquer la théorie : dans les métiers de la coiffure qui demandent beaucoup d’habilité manuelle, appliquer la théorie est essentiel pour une formation complète. De ce fait, être salarié dans un salon de coiffure ou toute autre entreprise, permet d’acquérir de l’expérience sur terrain et donc améliorer la dextérité et le contact avec le client.
  • Acquérir de l’expérience professionnelle : signer un contrat de travail est un avantage certain pour la recherche d’emploi une fois le diplôme en main. En effet, avec un CV riche à la sortie de l’école, les horizons sont beaucoup plus vastes.
  • Rapidité d’insertion dans la vie active : les candidats avec un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sont plus rapidement et plus facilement embauchés par les entreprises qui cherchent souvent des employés expérimentés. Parfois, les apprenants voient leur contrat prolongé à la fin de la formation.

Limites :

  • L’employé n’a pas le droit de négocier les termes du contrat.
  • Le jeune apprenant est soumis aux mêmes obligations que les autres salariés : rigueur, professionnalisme, discipline, respect des règles de l’entreprise.
  • L’apprenti ne jouit pas de vacances scolaires : il n’a le droit qu’à 5 semaines de congé par an.

 

La rémunération des apprentis

La rémunération des apprentis et des salariés dépend de deux facteurs importants : l’âge et l’année académique du candidat. Effectivement, plus vous êtes âgés et plus vous avancez dans votre cursus académique, plus la rémunération est importante.

Par ailleurs, le salaire est calculé en fonction du SMIC comme le montre les deux tableaux suivants :

Rémunération Apprenti

Avant 18 ans

De 18 à 20 ans

21 ans et plus

1ère année
35% du smic soit 370 € 41% du smic soit 606 € 53% du smic soit 784 €
2ème année
37% du smic soit 547 € 49% du smic soit 725 € 61% du smic soit 902 €
3ème année
53% du smic soit 784 € 65% du smic soit 962 € 78% du smic soit 1 154 €

 

Contrat de professionnalisation

Moins de 21 ans

Entre 21 et 25 ans

26 ans et plus

Niveau inférieur au bac pro 55 % du SMIC (814 euros) 70 % du SMIC (1036 euros) 100 % SMIC
Niveau égal ou supérieur au bac pro 37 % du SMIC (547 euros) 80 % du SMIC (1184 euros) 100 % SMIC

Vous souhaitez davantage d'informations sur la PREPARATION A DISTANCE aux diplômes de la COIFFURE (CAP, BTS, BP) ? Pour connaître le programme des cours, les aides financières, le prix, la durée, contactez-nous par le biais du formulaire. C'est gratuit et sans engagement.