À l’époque de l’image, le métier de coiffeur nous est assurément indispensable. Technicien de beauté, le coiffeur s’occupe de l’hygiène et de l’esthétique de la chevelure de ses clients : brushing, coupe, coloration… Il conseille aussi ses clients sur les soins à adopter pour leurs cheveux. Il peut travailler en tant que salarié, offrir ses services à domicile, ou ouvrir son propre salon.

Le Métier | Se former | Salaire | Evolutions 

 

Le métier de coiffeur en détail

Les coiffeurs doivent maîtriser les techniques propres au soin de la chevelure. Pour exercer ce métier, il doit savoir effectuer le shampoing, la coupe, la coloration et les coiffures sophistiquées. Il doit être visagiste pour adapter les coiffures à la morphologie de ses clients. Professionnel du cuir chevelu, il sait proposer des soins adaptés. Ayant des aptitudes commerciales, il propose aussi des produits capillaires à la vente.

Le coiffeur a pour clientèle femmes, hommes, et enfants. Il doit avoir le sens de la communication et de l’écoute, car les clients se confient souvent à lui. Il doit aussi être à jour pour les tendances de mode.  

Fonctions du coiffeur

  • Accueillir le client,
  • Comprendre sa demande,
  • Choisir une coupe et des soins adaptés aux cheveux du client et à sa morphologie,
  • Faire le shampoing,
  • Appliquer un soin capillaire si nécessaire,
  • Couper et soigner les cheveux selon des techniques spécifiques,
  • Effectuer les soins esthétiques nécessaires (coloration, permanente…),
  • Effectuer le brushing et la coiffure,
  • Vendre des produits capillaires,
  • Encaisser le paiement du client,
  • Nettoyer le sol et le matériel.

Si le coiffeur est à son propre compte, il doit en plus :

  • Gérer les stocks de matière première,
  • Négocier avec les fournisseurs,
  • Effectuer la gestion comptable et administrative,
  • S’occuper de son personnel.

 

Qualités requises

Les coiffeurs sont responsables des chevelures de leur clientèle. Il doit donc être très à l’écoute de leurs demandes, savoir les conseiller, et travailler avec précision. Sa connaissance technique est indispensable, ainsi que la maîtrise des produits qu’il utilise. La parfaite connaissance de la nature des cheveux et son sens de l’esthétisme feront sa bonne réputation.

Dans ce métier, il doit être disponible, aimable, diplomate, avec une excellente présentation. Il doit aussi avoir une très bonne capacité de résistance physique pour travailler debout, et ne pas bâcler son travail en fin de journée lorsqu’il est fatigué.

 

Comment faire pour devenir Coiffeur ?

Le seul diplôme indispensable pour exercer en tant que coiffeur/coiffeuse est le CAP Coiffure (+ d'infos). Cette formation dure deux ans et peut être effectuée par correspondance, dans un lycée, ou dans une école de coiffure. Elle permet d’apprendre toutes les techniques indispensables au métier de coiffeuse. Les cours sont théoriques et pratiques, suivis de stages.

Les autres formations permettant d’exercer dans la coiffure sont :

  • Le Bac pro coiffure, ou perruquier/posticheur
  • Le BP coiffure qui permet d’ouvrir son propre salon : il se prépare en un an en formation continue ou en apprentissage. + d'infos
  • Le BM (brevet de maîtrise) coiffeur : permet d’assurer la gestion d’un salon de coiffure et d’obtenir plus facilement des prêts bancaires. Il se prépare en 2 ans. Pour y accéder, il faut être titulaire d’un BP et avoir plus de 19 ans, ou être confirmé avec 5 ans d’expérience.
  • La Mention Complémentaire en un an après le CAP. Elle permet de se spécialiser par exemple en styliste visagiste, ou en coloriste permanentiste.
  • Le BTS Métiers de la coiffure + d'infos

Vous souhaitez davantage d'informations sur la FORMATION au métier de COIFFEUR (CAP, BTS, BP) ? Pour connaître le programme des cours, les aides financières, le prix, la durée, contactez-nous par le biais du formulaire. C'est gratuit et sans engagement.

 

Conditions de travail

En tant que salarié dans un salon, les coiffeurs travaillent sous l’autorité d’un patron et avec l’aide d’apprentis. Selon le nombre d’employés du salon, il peut être affecté au poste de coloriste permanentiste, ou au poste de styliste visagiste.

Les horaires des coiffeurs sont irréguliers avec des heures de pointes les weekends et les veilles de fête. Le travail peut durer après 19h. Dans la mesure du possible, la coiffeuse essaye d’organiser des rendez-vous. La pause-déjeuner est rapide en fonction de l’affluence des clients. Une plus grande liberté d’horaires est acquise si la coiffeuse travaille à son propre compte.

 

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Le contact avec les clients et la création de liens d’amitié est une source d’enrichissement personnel,
  • La variété de demandes de coupes et de coiffures permet un bon enrichissement professionnel,
  • Un grand sentiment de satisfaction lorsque le client est content de sa coiffure.

Inconvénients

  • Horaires irréguliers,
  • La station debout à longueur de journée, peut causer des problèmes au dos et des problèmes circulatoires,
  • Les produits utilisés peuvent causer des allergies.

 

Quel est le salaire d’un coiffeur ?

Débutant Expérimenté Propre salon
1430 €/mois nets 2200 €/mois nets Jusqu'à 5000€/mois

Les coiffeurs débutants, sont généralement payés au SMIC (1430 €/mois nets). Mais il peut avoir en plus un intéressement au chiffre d’affaires, sans compter les pourboires.

Devenu expérimenté, une coiffeuse gagne jusqu’à 2200 €/mois nets (sans compter les pourboires).

Ayant ouvert son propre salon, la rémunération du coiffeur est beaucoup plus importante, mais il travaille souvent plus de 60h/semaine.

 

Évolution de carrière

  • Le coiffeur expérimenté peut se spécialiser comme perruquier-posticheur (avec le bac pro), ou comme coiffeur studio (travail dans le milieu du cinéma et de la télévision),
  • Après quelques années d’expérience, il peut ouvrir son salon et en devenir le manager,
  • Les domaines de cosmétiques, de bien-être, et de thalassothérapie peuvent également lui offrir des occasions d’évolution,
  • Reprises des études notamment dans les domaines de l'esthétique.